Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/12/2014

Contribution Foncière des Entreprises : +122% à Vitry Sur Seine

François Mitterrand disait jadis que la taxe professionnelle est un « impôt imbécile »,

Sarkozy nous a annoncé la fin de cette taxe en 2010.

Mais cette taxe a été remplacée par une nouvelle : la Contribution Foncière des Entreprises.

La première année de sa mise en place en 2010, cette taxe a pris entre 20 à 30% par rapport à la taxe professionnelle.

Cette année 2014, cette taxe augmente de +122% à Vitry Sur Seine par rapport à 2013 et « toutes choses égales par ailleurs » comme aiment formuler les économistes.

Je croyais que le cheval de bataille est la compétitivité des entreprises, mais un grain de sable imprévu dans la fiscalité des entreprises débarque dans le débat sur la croissance et  qui conforte l’idée de Charles Pasqua :

 

« Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ».

18/04/2014

La tartufferie du SMIC

Mme Parisot a critiqué son successeur Pierre Gattaz en disant que :

«  Proposer un salaire en dessous du smic s'apparente à une logique esclavagiste »

Je rappelle à Madame Parisot que dans le secteur d’ameublement ou le groupe Jacques Parisot est leader que le travail à la tache existe, et les meubles vendus montés avec un prix du montage fixé selon un forfait et non pas au temps consacré au montage : Ce qui est une manière déguisée de payer moins que le Smic.

Je rappelle à Madame Parisot,  le salaire dérisoire des externes des hôpitaux.

Un externe  des hôpitaux (à partir de la 4 ème année Médecine) touche exactement 105 euros par mois pour une présence quotidienne dans le service

Une garde d’un externe des hôpitaux est rémunérée 23 euros brut pour une plage horaire de 18h00 à 7h00 du matin.

Je ne parlerai même pas de la situation des stagiaires, ni des sociétés de nettoyage.

Mais , on est d’accord Mme Parisot sur un point, que la base de rémunération des externes des hôpitaux s’apparente bien à une logique esclavagiste car ils sont taillables et corvéables à merci.

A bon entendeur salut

03/12/2013

Suggestions à Mr Le Président François Hollande

Votre effort pour assainir les finances publiques est louable mais "l’éclectisme méthodologique" dans la mise en œuvre est critiquable.

 

"Trop d’impôt tue l’impôt" disait Laffer mais bien avant lui, le Marquis de Vauban connu pour son langage de vérité à la cour de Louis XIV disait :

 

« Je préfère la vérité, quoi que mal polie, à une lâche complaisance qui ne serait bonne qu’à vous tromper…… »

 

Le petit gentilhomme de Bourgogne Vauban a défini dans son ouvrage  « La Dîme Royale »,  l’impôt juste et non confiscatoire :

 

"Pour jouer pleinement son rôle, cette dîme sera claire et compréhensible par tous, facile à appliquer et stable. Mais les rois veilleront à ce qu'elle n'excède pas le nécessaire, en ce que tout ce qui sera tiré au-delà jettera les sujets dans le malaise, et appauvrira finalement le royaume tout entier."

 

Les gens ne croient pas au grand soir fiscal annoncé, Monsieur le Président.

 

Un  impôt ne doit pas être une usine à gaz infernale , ni changer tous les quatre matins.

 

On nous parle du crédit d’impôt comme la panacée, mais ce ne sont ni les serisettes (du nom du conseiller de Giscard : Jean Sérisé), ni les juppettes, ni   les sarkozettes et encore moins  les moscoviccidettes qui sortiront la France du marasme dans laquelle elle se trouve.

 

Des mesures audacieuses doivent être prises en faveur des PME et PMI qui sont les vraies créatrices d’emplois dans ce pays

 

Le vrai choc de compétitivité se situe en fixant les charges des entreprises dont le Chiffre d’affaires n’excède pas 200.000 euros à 20%.

 

Sur un autre plan , je suggère de baptiser le Musée Quai Branly : Le Musée Jacques Chirac,

 

et le Centre Hospitalier Sud Francilien de Corbeil- Essonnes : Le Centre Hospitalier Lucien Neuwirth

 

Daignez recevoir, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.